de

Rapport annuel 2018 et perspectives 2019

Développements 2018

Pour communiquer efficacement, il est impératif d’être clairement identifiable. L’identité visuelle des organisations communes a été rafraîchie en 2018 avec un nouveau logo et sa représentation d’ensemble a été renforcée. Le logo se veut le reflet de la philosophie de la « triple protection » des établissements cantonaux d’assurance (ECA) : la partie verte représente la prévention, la rouge les sapeurs-pompiers et la bleue l’assurance. L’élan inscrit dans le logo souligne le caractère parfaitement complémentaire des trois secteurs qui font l’efficacité des établissements cantonaux d’assurance. Tous les supports de communication ont été adaptés sur cette base – du papier à lettres au site Internet en passant par les inscriptions au niveau du bâtiment. Cette toute nouvelle représentation d’ensemble met une fois encore l’accent sur le fait que l’Association des établissements cantonaux d’assurance (AECA) assume la communication globale pour toutes les organisations communes. Ces dernières restent par contre compétentes pour la communication spécialisée. Dans ce contexte, l’AECA est également passée au numérique pour ses rapports de gestion et a produit un film explicatif sur le système suisse des ECA, disponible sur son site Internet. Parallèlement, certains processus ont été consolidés et le processus de planification et d’établissement du budget a été optimisé afin que les ECA soient informés des activités importantes des organisations communes et de la « Bundesgasse 20 ».

Cette année a sans conteste été marquée par l’achèvement du projet Carte de l’aléa ruissellement. Le public dispose ainsi désormais d’un instrument majeur et gratuit de prévention contre les dommages dus aux éléments naturels. Il s’agit d’un projet mené conjointement par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), l’Association Suisse d’Assurances (ASA) et l’AECA. La présentation au grand public a eu lieu le 3 juillet 2018. La carte nationale de l’aléa ruissellement montre les régions menacées. D’autres mesures de prévention efficientes peuvent être mises en œuvre sur cette base. Les cartes ont suscité un grand intérêt, tant en Suisse qu’au-delà de nos frontières.

Par ailleurs, la transparence s’est vue nettement améliorée grâce à l’introduction d’une nouvelle structure financière pour toutes les organisations communes. Les charges et rendements peuvent désormais être attribués aux segments « Association, produits, projet ». Les processus de planification ont déjà été mis en place en conséquence et les organes de gestion ont pu faire leurs premières expériences avec ces processus. Les processus financiers structurés au moyen d’un portefeuille de projets, de prévisions et d’un budget permettent d’anticiper et de renforcer l’implication des ECA dans la planification des organisations communes. Il existe en particulier pour la première fois une planification financière pluriannuelle.

Perspectives 2019

Le secteur Public Affairs sera élargi en 2019 pour renforcer les relations politiques extérieures et la présence de l’Association des établissements cantonaux d’assurance (AECA). L’issue management aidera à définir et à mettre en œuvre les mesures adaptées. Dans ce domaine également, il s’agit d’« unir nos forces » pour parvenir à s’adresser aux groupes cibles de manière conforme et efficiente. D’autres projets internes pour l’accroissement de l’efficience seront mis en œuvre ou lancés. Enfin, on ne peut ignorer que le numérique tient une place de plus en plus incontournable. Il est question sur ce point de trouver des solutions optimales pour la transformation numérique. L’AECA ne manquera pas non plus de promouvoir activement le passage au numérique dans d’autres domaines.

Rapport annuel 2018 et perspectives 2019